La France et Freud : Tome 2, 1954-1964 : D'une scission à l'autre par Alain de Mijolla

La France et Freud : Tome 2, 1954-1964 : D'une scission à l'autre

Titre de livre: La France et Freud : Tome 2, 1954-1964 : D'une scission à l'autre

Éditeur: Presses Universitaires de France - PUF

ISBN: 213060787X

Auteur: Alain de Mijolla


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Alain de Mijolla avec La France et Freud : Tome 2, 1954-1964 : D'une scission à l'autre

Comme l'a montré le 1er volume, La France et Freud, 1946-1953, une première scission a donné naissance en 1953 à une société concurrente de la Société psychanalytique de Paris, la Société française de psychanalyse, fondée par Daniel Lagache, Juliette Favez-Boutonier et Françoise Dolto et animée par Jacques Lacan, alors involontairement démissionnaires de l'Association Psychanalytique Internationale. La Société française de psychanalyse éclate en 1964 à son tour en une scission entre l'Association psychanalytique de France et l'École freudienne de Paris, fondée par Lacan, créant la base des courants psychanalytiques français d'aujourd'hui.

Livres connexes

Comme l'a montré le 1er volume, La France et Freud, 1946-1953, une première scission a donné naissance en 1953 à une société concurrente de la Société psychanalytique de Paris, la Société française de psychanalyse, fondée par Daniel Lagache, Juliette Favez-Boutonier et Françoise Dolto et animée par Jacques Lacan, alors involontairement démissionnaires de l'Association Psychanalytique Internationale. La Société française de psychanalyse éclate en 1964 à son tour en une scission entre l'Association psychanalytique de France et l'École freudienne de Paris, fondée par Lacan, créant la base des courants psychanalytiques français d'aujourd'hui.Comme l'a montré le 1er volume, La France et Freud, 1946-1953, une première scission a donné naissance en 1953 à une société concurrente de la Société psychanalytique de Paris, la Société française de psychanalyse, fondée par Daniel Lagache, Juliette Favez-Boutonier et Françoise Dolto et animée par Jacques Lacan, alors involontairement démissionnaires de l'Association Psychanalytique Internationale. La Société française de psychanalyse éclate en 1964 à son tour en une scission entre l'Association psychanalytique de France et l'École freudienne de Paris, fondée par Lacan, créant la base des courants psychanalytiques français d'aujourd'hui.